Vous cherchez
Retrouver un proche
28.08.2015 | Non classé

Depuis 1937, la Croix-Rouge aide à retrouver des personnes disparues

Depuis 1937, la Croix-Rouge aide à retrouver des personnes disparues

Depuis 1937, la Croix-Rouge aide à retrouver des personnes disparues

« J’ai maintenant un avenir et ma famille aussi »

Voici 5 ans, Ilyas* a fui son pays en guerre, l’Afghanistan, avec ses parents. Une mésaventure avec un passeur le sépare de sa famille au Pakistan. Il se retrouve alors seul, dans un pays inconnu, livré à son propre sort, ne connaissant personne sur place et ne parlant pas la langue locale. La chance lui sourit lorsqu’il est hébergé par un commerçant et trouve ainsi un toit et un peu de sécurité. Le commerçant l’héberge, mais signale aussi la présence du jeune garçon à la Croix-Rouge pakistanaise.

Entretemps, la famille est arrivée en Belgique et est accueillie à Durbuy. Elle y signale immédiatement la disparition de son fils. La Croix-Rouge de Belgique envoie des demandes de recherche, mais le jeune garçon n’est pas retrouvé à ce moment-là.

Le miracle survient le 15 juin 2011 : le service en charge de la recherche des personnes disparues de la Croix-Rouge de Belgique, reçoit un e-mail de son homologue à Islamabad (Pakistan): un monsieur s’est présenté dans leur bureau de Peshawar avec un jeune garçon qui correspond en tous point à la description d’Ilyas reçue en octobre 2010. Le lendemain, le contact est établi ; Ilyas téléphone à sa famille et renoue le contact pour la première fois depuis plus d’un an. Après quasiment une année de blocages administratifs et autant d’attente, Ilyas arrive sur le sol belge le 25 mai 2012, et retrouve enfin ses parents, sa sœur… et son nouveau petit-frère, né à La Louvière.

Aujourd’hui, la famille réunie vit près d’Anvers. Ilyas à 16 ans et va bien, il est parfaitement intégré et parle le néerlandais. Il poursuit avec succès des études de mécanique auto, et s’adonne avec ses amis au Parkour, une discipline qui lui permet de faire du sport et de tester ses limites. Ne souhaitant plus revenir sur ses années au Pakistan, il mise sur son avenir en Belgique.

Ilyas est conscient que sans l’aide de la Croix-Rouge, il aurait eu une autre vie et est incroyablement reconnaissant pour l’aide apportée à lui et sa famille “Je n’ai pas de mot pour ça, j’ai maintenant un avenir et ma famille aussi”.

* Prénom modifié pour respecter la vie privée du bénéficiaire.

Depuis 78 ans, la Croix-Rouge de Belgique aide à la recherche des personnes disparues

La Croix-Rouge de Belgique dispose d’un service de Rétablissement des Liens Familiaux, qui se charge entre autre de rechercher des personnes disparues. Il travaille en relation régulière avec les Croix-Rouge de tout pays depuis 1937.

Face à la hausse de conflits, du nombre de catastrophes naturelles et de la migration, les demandes de recherches ne cessent d’augmenter depuis 2006.

A l’occasion de la Journée internationale des personnes disparues, ce 30 août, la Croix-Rouge de Belgique dresse son bilan 2014 sur ses recherches de personnes disparues :

  • Au total, 310 nouvelles demandes de recherches ont été ouvertes : les trois pays les plus concernés sont l’Afghanistan, le Congo, la Guinée, tandis que la Syrie se situe en 4e position.
  • Parmi ces 310 demandes, 128 ont été ouvertes par la Croix-Rouge de Belgique et 182 ont été transmises par d’autres Croix-Rouge présentes dans le monde.
  • 785 personnes sont concernées par ces 310 demandes.
  • 90 dossiers de recherches ont eu une issue positive et 173 personnes ont été localisées.
  • Près de 35 % des demandes de recherches ont abouti à une réponse claire (rétablissement des liens familiaux ou confirmation du décès de la personne recherchée)

Pour les 6 premiers mois de 2015 :

  • 198 demandes de recherches ont été ouvertes: parmi celles-ci, 91 ont été ouvertes par la Croix-Rouge de Belgique et 107 ont été transmises par d’autres Croix-Rouge présentes dans le monde.
  • Ces demandes concernaient 515 personnes.
  • À ce stade, 27 dossiers ont connu une issue positive.